APV-FLEGT : Exploitation et commerce légaux du bois, une affaire de tous en Province Orientale, RD Congo

DR Congo

APV-FLEGT : Exploitation et commerce légaux du bois, une affaire de tous en Province Orientale, RD Congo

L’exploitation et le commerce illégaux du bois ont atteint une ampleur inquiétante ces dernières années en RD Congo. Ils constituent à la fois un manque à gagner pour le pays et une menace sur les forêts. Plusieurs initiatives nationales et internationales ont été pensées pour lutter contre ces pratiques illégales. Parmi elles, il y a l'Accord de Partenariat Volontaire pour l'application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (APV-FLEGT) que la RDC est entrain de négocier avec l’UE Depuis 2009. Le succès de cette politique nécessite la participation de toutes les parties prenantes à toutes les étapes du processus pour une bonne appropriation locale. C’est le sens du présent projet de Tropenbos International RD Congo qui veut promouvoir l'implication des acteurs locaux dans le processus de négociation de l'APV-FLEGT.

Tropenbos International RD Congo exécute ce projet avec l’appui de la FAO et de l’Union Européenne, pour favoriser l'implication des acteurs locaux dans le processus de négociation de l'APV-FLEGT. Il s’agit de renforcer les capacités des représentants de la société civile, des communautés locales, des administrations/autorités locales et des exploitants artisanaux à générer de l’information pour une meilleure prise en compte des problèmes auxquels ce secteur fait face. Il sera aussi question de faire le feedback de la base sur l'évolution des travaux de la commission technique mise en place pour la négociation de l'APV-FLEGT. Enfin, ce projet entend contribuer à nourrir les discussions de la commission technique, notamment par rapport à l’élaboration du système de vérification de la légalité (SVL), de la liste des produits soumis à autorisation FLEGT, etc.

FLEGT-3.jpg

Les nombreuses rencontres (inter)nationales organisées et les initiatives de réforme entamées pour réduire l'exploitation illégale du bois n’ont pas donné les résultats escomptés. Parmi les raisons qui justifient ces échecs, on peut épingler l’approche top-down souvent utilisée au mépris des acteurs locaux qui, se sentant exclus des processus, ne soutiennent pas les initiatives de changement et conservent leurs anciennes pratiques. Une démarche bottom-up doit donc se substituer à cette approche top-down qui caractérise de nombreuses réformes et en explique en partie les échecs successifs. Pour maximiser ses chances de succès, l’APV-FLEGT doit prendre en compte ces leçons.

Le projet couvrira 6 territoires repartis dans 2 districts de la Province Orientale. Il s'agit du territoire de Bafwasende, Isangi et Ubundu dans le district de la Tshopo ainsi que le territoire d'Aru, Mahagi et Mambasa dans le district de l'Ituri en Province Orientale, RD Congo.

Durée

2014

Objectif

Impliquer les représentants clés des acteurs locaux dans le processus de négociation de l'APV-FLEGT en RD Congo.